• Phounkeo HappyCultrice

La respiration transparadoxale



La respiration transparadoxale

Tiré du livre Sarbacana – Le Souffle du Présent de Michel-Laurent Dioptaz


Là aussi, notre corps va manifester des dynamiques antagonistes au même instant. Car, là aussi, notre attention sélective ne pouvant appréhender la respiration comme étant une et entière, va la séparer en deux, manifestant ainsi deux aspects de la respiration :

« le charnel » et « l’énergétique ».

Et de ce fait, nous n'allons pas vivre la même chose selon que nous nous posons sur le ressenti charnel de la respiration ou sur sa dimension énergétique.


Prenons la phase d'expiration par exemple… Alors que le corps, (le ventre, la cage thoracique…) se dégonfle et se rétracte, au même instant, au niveau de l'émission d'énergie, c'est exactement l'inverse qui se produit : accompagnant le souffle, l'énergie jaillit de nous, elle s’expanse.

Là où une attention posée sur « le charnel » vit une rétractation, l'attention éclairant « l’énergétique » ressent une expansion, et cela au même instant.