top of page

Le Souffle Divin d’Amour

Dernière mise à jour : il y a 7 jours



Parfois, je doute…

Je peux avoir besoin de confirmation que je suis sur le bon chemin, sur la voie qui me permet de rayonner ma lumière profonde.


La vie m’a souvent bénie de cadeaux pour me dire « Oui Oui OUI, c’est bien ça, tu y es ! »

Et pourtant, je vois bien que j’ai encore besoin d’être rassurée, confirmée…


Et elle est généreuse la Vie, parce qu’elle joue le jeu, elle m’envoie des messages qui sautent aux yeux, qui font frémir mon cœur, dans une ouverture vaste où je plonge directement dans mes profondeurs, là où il n’y a plus aucun doute.


Pour entendre avec le cœur, c’est important pour moi de me mettre en réceptivité et en silence : « Je ne veux plus agir, je me laisse agir… » 

J’ai déjà assez fait, maintenant je me laisse porter par le souffle divin d’amour.


Une retraite Communication NonViolente (CNV) & Spiritualité organisée par ma chère Pascale Molho, être sensible et pleine de foi, s’annonce sur mon chemin, et je saisis l’opportunité tout de suite. Rien de tel que de me retrouver dans l’abbaye de Maumont pour plus de solitude, de lien avec la nature, entourée de personnes qui viennent aussi dans l’ouverture du cœur, partager des moments de silence et de communion…


En CNV, Marshall Rosenberg, le fondateur parle d’énergie divine d’amour, dans l’abbaye on parle du Christ, de Dieu ou du Saint Esprit. Cette énergie d’amour qui nous demande de poser nos intentions avec clarté et foi, de faire sa part puis de laisser agir.


J’étais à cette retraite pour la Pentecôte 2024. Je n’ai aucune référence chrétienne mais lorsque je décide d’aller à un endroit, j’ai envie de m’en imprégner pleinement, et je me laisse porter par les rites, cérémonies, et aussi toutes les pratiques en CNV, amenées de manière douces et puissantes par Pascale et Sœur Fleur Nathalie.


Le soir de la Veillée, le site a été investi par un groupe de jeunes scouts accompagnés par les pères, sœurs et frères de la communauté. L’énergie de la jeunesse me porte, je la trouve spontanée, joyeuse et pleine de vitalité. Un grand feu est allumé pour célébrer l’Esprit Saint de la Pentecôte, il y a de la musique et des chants ! L’inspiration vient, sans hésiter, je me mets à danser… Je me sens transportée… Danser dans ce cercle autour du feu où l’on me tend une torche pour spiraler avec le feu, quelle énergie ! Je me sens traversée par le souffle de vie… J’aime vibrer avec les musiciens, les éléments, la nature, les jeunes, les moins jeunes… tous, ils m’inspirent…


Et pourtant à la fin de la musique, je n’assume pas totalement ma danse, comme s’il fallait faire profil bas, me faire toute petite, je quitte le cercle comme une petite souris… j’en oublie même de remercier les musiciens !


Alors que je m’apprêtais à partir, une petite fille accourt vers moi, elle me regarde, je sens que ça lui demande un effort, elle OSE et me dit, les yeux pétillants : « Madame, Merci pour la danse, c’était vraiment beau. »

A ce moment, mon cœur fond littéralement, touché par cette spontanéité d’enfant, cette douceur, cette authenticité… et la confirmation de ce que je peux apporter dans le cœur. Et si ça touche une personne, c’est déjà tellement ça… et surtout je sais que lorsque ça touche mon cœur alors ça touche le cœur de notre humanité… et ça suffit amplement…


Avant d’aller dormir, j’écris pour ne pas oublier ces mots posés dans cet instant d’éternité qui m’a relié au souffle divin d’amour. Je m’en vais dormir en amenant ces vibrations au cœur, pour me rappeler de cette connexion…


Comme la vie est espiègle, elle ne fait pas les choses à moitié, je vais encore avoir une douce surprise !

Le lendemain lors de la messe qui s’est déroulée en plein air, la même petite fille revient vers moi, alors que le prêtre faisait son sermon, elle me tend un bouquet de fleur et me murmure « Je voulais vraiment vous dire merci pour hier, je vous ai trouvé très belle quand vous dansiez. »

Heureusement, j’avais mes lunettes de soleil, j’en ai eu les larmes aux yeux. Comme si la Vie ou l’Esprit Saint en rajoutait pour bien me faire comprendre que j’étais au bon endroit, et que « OUI, DANSE, OSE et OFFRE ce que tu as de plus beau, ce que tu fais naturellement, et ne laisse personne t’en dévier »  


« - Comment tu t’appelles ?

- Elise, dit la petite fille.

- Et tu aimes danser aussi ?

- Oui mais mes parents m’ont déjà inscrite à l’équitation.

- Tu peux danser même si tu es inscrite à l’équitation. Tu n’as pas besoin d’aller à des cours pour danser. Et tu peux danser toute ta vie si tu aimes ça.

- Je n’oublierai pas ce que vous m’avez dit.

- Moi non plus je n’oublierai pas ce que tu m’as dit.»

(je lui donne un baiser sur le front)


Voilà l’histoire d’amour extra-ordinairement magnifique qui s’est produite pour moi. Une rencontre de cœur à cœur où nous nous sommes avec Elise, apportées mutuellement. Un miracle du Saint Esprit, qui me rappelle à la simplicité d’être, et que l’on a tous un don que l’on peut offrir à l’autre, et de toujours oser, parce qu’on n’imagine même pas les impacts sur la vie des gens, quand le cœur vibre sur cette fréquence. Et il n’y a rien à faire, juste être soi.


Et pour cette messe de Pentecôte, je crois que j’ai moi aussi reçu ma Confirmation !  


Gratitude à Pascale d’avoir organisé cette retraite, à tous les participants, à toutes les sœurs et frères, à tous les scouts… à Elise et à la Vie ! ❤️


Merci Joanne d’avoir filmé 🙏




49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page