• Phounkeo

Qu’est-ce que la méditation ? 5 ans plus tard…

Après 5 ans de pratique de la méditation, aujourd’hui, je peux dire qu’elle est devenue partie intégrante de ma vie…

Je suis passée par différentes phases et je suis sûre que j’en ai encore pas mal à découvrir et à expérimenter… Je savoure chaque étape du processus


Après ces 10 jours intenses passés à Vipassana où je méditais pour la première fois, mon coeur était léger et ma pratique fut très régulière pendant une bonne année. Puis j’ai appris d’autres techniques en allant à des retraites bouddhistes, en me rendant dans certains temples où seul le chant des prières vous emmènent au plus profond de votre moi, avec des amis ou simplement en cherchant différent types de méditation sur internet.


Depuis que je suis à Shanghai, je participe à des groupes de méditation. L’un des groupes s’appelle “Deeksha meditation” dont la philosophie me correspond : nous sommes tous interconnectés et unis, il n’y a pas de séparation entre chaque espèce, nous sommes “un”. Cette pratique vient de “l’Université Oneness” en Inde.

Je suis très honorée et reconnaissante que Jacqueline, mon maitre de méditation Deeksha m’ait demandée de reprendre son groupe car elle partait pour un long voyage spirituel. Je dois avouer que lorsqu’elle m’a posé la question, je ne me sentais pas à l’aise et pas assez en confiance avec ma maitrise du sujet. Elle m’a tout simplement dit “Moi, j’ai confiance en toi alors pourquoi n’aurais-tu pas confiance en toi-même?”. Je trouvais cela si vrai mais j’avais tout de même peur. Cependant, j’ai sauter le pas en me faisant confiance et en ayant confiance en la vie.

Ça fait 10 mois et maintenant j’organise 2 méditations en groupe par semaine, le lundi pour les plus avancés et le jeudi pour les débutants. Il y a de plus en plus de monde, il y a un réel besoin. Cette routine m’a bien ancrée dans ma pratique et je me rends compte qu’elle donne un bel équilibre à ma vie. Au-delà de ça, elle me rend heureuse de pouvoir partager autant de belles énergies et une réelle satisfaction d’avoir la possibilité d’apporter à chaque individu un temps de “pause”.


Oui car c’est bien comme cela que je vois la méditation aujourd’hui dans notre société moderne et filante. C’est un temps de pause qu’on s’accorde pour être avec soi, pour s’écouter et écouter notre environnement, pour retrouver calme et sérénité.

Un jour un moine nous donna cette image de la méditation que j’aime beaucoup. Il dit :


Prends un verre à thé, ajoutes-y des feuilles de thé et de l’eau chaude. Ensuite tu fais bouger le verre sans t’arrêter, les feuilles de thé sont sans cesse en mouvement, n’est-ce pas ? Mais si tu arrêtes de bouger, les feuilles vont se déposer lentement en bas du verre et l’eau va devenir claire et limpide. C’est la même chose pour ton esprit, si tu es sans cesse en mouvement, tu n’y vois pas clair mais si tu t’arrêtes alors tu vois vraiment ce qu’il y a en toi.”

Selon moi, c’est l’une des premières étapes à passer.


Lorsque l’on pratique la méditation dans un lieu serein, avec de la musique relaxante, seul ou en groupe, on crée les conditions idéales pour être là, dans le présent, pour revenir vers soi mais aussi prendre conscience de ce qui nous entoure, des gens, de notre environnement.

Petit à petit, lorsque l’on apprend à prendre ces “pauses” régulièrement, elles deviennent naturelles, et les pauses deviennent de plus en plus longues et on en arrive à faire des pauses sans avoir à être dans une salle au calme et assis en tailleur.


Cette reconnection avec soi peut s’effectuer à chaque instant et ça devient magique.

Ce que je trouve fascinant avec le travail du souffle dans la méditation, c’est que l’on a simplement besoin du souffle, de prêter attention à cet inspire et cet expire qui nous unient à la vie.

Et à chaque moment, on peut se reconnecter à soi à travers cette respiration, ce souffle de vie.

Selon moi, la méditation c’est l’outil le plus efficace et le plus pragmatique car avec un peu de pratique, il ne requiert aucun outil extérieur : pas besoin de musique ni de pose corporelle spéciale ni de lieu spécial, ce travail du souffle peut se faire n’importe où, n’importe quand, même dans le métro.


Apprendre à Être au Présent à travers la méditation, ça permet de mieux ressentir ce qui se passe en soi, d’apprendre à s’écouter et à écouter, d’avoir moins de doute, moins de questions, d’etre plus en confiance et ainsi, d’être plus heureux et serein


Je souhaite à tout le monde d’apprendre à écouter sa voix intérieure afin de trouver sa propre voie dans la vie…


2 autres articles qui completent celui-ci :


Avant d’avoir médité, lire mes sentiments

Pendant les premières meditations Vipassana, lire mes ressentis

CONTACT

Si vous désirez me contacter, je serais très heureuse d'être en lien avec vous.

NEWSLETTER

Si vous désirez recevoir la newsletter, n'hésitez pas à vous inscrire !

A côté de votre nom + prénom mettre FR pour français ou ENG pour anglais. Je vous enverrais la newsletter dans la langue que vous préférez. 

  • Facebook Phounkeo
  • YouTube Phounkeo

© 2020 by Phounkeo